LA CONTRACEPTION D’URGENCE/PILULE DU LENDEMAIN

Qu’est-ce que c’est ?

La contraception d’urgence, que l’on appelle aussi « la pilule du lendemain », peut s’utiliser pour         protéger contre une grossesse non désirée mais à des conditions très strictes. Si une femme a un rapport sexuel non protégé ou si le préservatif se déchire, elle peut prendre une ou des séries de pilules dans les 72 heures qui suivent pour empêcher la grossesse.

Comment cela fonctionne –t-il ?

Les pilules de contraception d’urgence évitent la grossesse en empêchant ou en retardant l’ovulation. Elles pourraient également éviter la fertilisation de l’œuf en agissant sur la muqueuse cervicale ou la capacité des spermatozoïdes à se fixer sur l’ovule. Elles retardent l’ovulation de 5 à 7 jours.

 

Quelle est son efficacité ?

Selon la recherche, la contraception d’urgence réduit les chances d’une femme de tomber enceinte  d’environ 75% quand elle prend la pilule dans les 72 heures après un rapport sexuel non protégé. (Source: Hatcher, R. A., et al., 1994. Contraceptive Technology, 17th ed. New York: Ardent Media, Inc?)

Quels avantages comporte son utilisation?

  • La contraception d’urgence est la seule option disponible pour la réduction des risques de grossesse en cas de viol ou de défaillance mécanique d’un appareil de contraception.

Quels inconvénients comporte son utilisation ?

  • Elle ne protège pas contre les infections sexuellement transmissibles (IST) et le VIH
  • Elle peut provoquer des effets secondaires désagréables (voir ci-dessous)

Quelles peuvent être les effets secondaires ?

  • Elle peut donner des maux de tête
  • Elle peut provoquer des étourdissements
  • Elle peut donner la nausée et provoquer des vomissements
  • Elle peut donner des douleurs abdominales

 

CE QU’IL FAUT SAVOIR :

  • Après un rapport sexuel non protégé, plus la contraception d’urgence est prise tôt, plus il y aura de chances qu’elle se révèle efficace.

 

  • La contraception d’urgence n’est pas efficace 120 heures (5 jours) après le rapport non protégé.

 

  • La contraception d’urgence est seulement un moyen pour éviter une grossesse non désirée et ne constitue pas une forme de contraception constante.

 

  • Il vaut mieux utiliser une forme régulière de contraception plutôt que d’avoir recours à la contraception d’urgence.

 

  • Puisque la contraception d’urgence ne prévient pas la contraction du VIH ou des IST, il est vivement conseillé aux adolescentes et aux jeunes qui courent le risque de contracter des IST ou le VIH de se faire dépister après un rapport non protégé.

 

  • Il est aussi conseillé aux adolescents et aux jeunes qui courent le risque de contracter les IST ou le VIH de toujours utiliser des Méthodes barrières de contraception telles que des préservatifs.

NB:

Le contraceptif d’urgence de par son nom est pris en cas de force majeure car on ne peut être toujours en urgence.

 

 

 

Laisser un commentaire